imageinter-7
imageinter-2
imageinter-0
imageinter-6
imageinter-4
imageinter-8

plan V7  Port du Grand Large Port du Bassin du Commerce Port du Bassin de la Marine Port à sec Bassin du grand large Bassin à sec Bassin du commerce Bassin de la marine

photo visite

Actualités

Tour de France à la voile 2017

Digue des Alliés du 7 au 9 juillet, 32 trimarans au Départ !

 

 

Le dragage du Port du Grand Large

 

Dunkerque, le 10 octobre 2016

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

De nouvelles ambitions pour la plaisance dunkerquoise

 

Avec 625 anneaux, les trois ports de plaisance de Dunkerque (Port du bassin du Commerce,Port du bassin de la Marine, Port du Grand large et quai des Hollandais) garantissent auxplaisanciers une escale attractive. Une offre touristique dont le potentiel de développement es tcependant loin d'être épuisé comme l'ont révélé les Etats Généraux de l'Emploi Local. Aussi,le Syndicat Mixte Dunkerque Neptune s'est engagé dans une dynamique de projets d'envergure dans l'optique d'un passage de « l'activité plaisance » sous pavilloncommunautaire à partir de 2017.

Trois étapes confirmeront cette nouvelle ambition pour la plaisance dunkerquoise dans lesmois à venir :

-Le dragage du port du Grand Large (2e quinzaine d'octobre 2016)

-Le changement de gouvernance à partir du 1er janvier 2017

-La création d'un ouvrage de protection et l'extension du port du Grand Large en 2018.

 

1- Le dragage du Port du Grand Large

 

Pour la première fois de son histoire, le port va être dragué en totalité du 15 au 30 octobre2016. Cette opération est exceptionnelle par son envergure dans la mesure où plus de 35 000m3 de sédiments seront retirés après avoir été analysés par le Grand Port Maritime de Dunkerque. Financé intégralement par le Syndicat Mixte Dunkerque Neptune (SMDN) à hauteur de 370 000€, ce chantier permettra d'atteindre entre 1,5 et 3 mètres de tirant d'eau sous l'ensemble des pontons afin de garantir l'accès des bateaux, notamment des voiliers deplus de 15 mètres, à marée basse.Grace à l'aide des ports voisins (Yachting Club Maritime Nord, Club des Dauphins, Port deGravelines, et du Grand Port Maritime de Dunkerque), les 250 bateaux amarrés au port ont puêtre déplacés du 1er au 25 septembre et trouver refuge vers ces différents lieux d'accueil. Etcela, avant que ne s'opèrent du 25 septembre au 15 octobre les opérations liées au démontagedes pontons et ouvrage de protection actuel. Un préalable à l'ouverture du chantier de dragage. Une fois ces travaux achevés, les pontons seront remontés du 1er au 15 novembre,permettant le retour des bateaux et plaisanciers.A noter toutefois le caractère indicatif de ce calendrier conditionné par la météo et les différentes autorisations administratives et préfectorales. D'autant que la barge utilisée pourl'opération sera mutualisée avec le Grand Port Maritime de Dunkerque et le SyndicatIntercommunal des Dunes de Flandre (SIDF) pour un dragage simultané des accès au port et au centre régional de voile.

 

2- Le changement de gouvernance

 

Suivant la décision préfectorale du 30 mars 2016, l'activité du Syndicat Mixte Dunkerque Neptune sera reprise par la Communauté urbaine de Dunkerque à compter du 1er janvier 2017.Il ne s'agit en aucun cas d'un transfert de compétence mais d'une nouvelle gouvernance imposée par la dissolution du SMDN.La création d'une régie autonome dotée de son propre conseil d'administration et d'un budget propre n'entrainera de fait aucune incidence, ni sur la gestion des ports de plaisance, ni pour le personnel, ni pour les plaisanciers (maintien par exemple au sein de la régie d'une instance de dialogue et du comité des usagers créé par le SMDN en 2005).Cette nouvelle entité sera l'occasion pour la CUD de réaffirmer son ambition de développer la plaisance sur le territoire tout en préservant ce service public. Un objectif qu'elle poursuivra aux côtés du Pôle Métropolitain Côte d'Opale en s'impliquant dans la structuration d'une filière nautique créatrice d'emplois et de retombées économiques.

 

3- Création d'un ouvrage de protection et extension du port

 

Menée par le SMDN de 2012 à 2014, l'étude sur la faisabilité d'un ouvrage de protection contre la houle s'est traduite par des conclusions positives. Objectif d'un tel ouvrage :renforcer la protection de l'ensemble du chenal afin de permettre l'extension du port du GrandLarge et du Yachting Club de la Mer du Nord, à terme. Les études de maîtrise d'oeuvre démarreront ce mois-ci.La réalisation de l'édifice de protection représente un investissement de 1,6 million d'euros dont la maitrise d'oeuvre a été notifiée au cabinet Ingérop. L'étude d'impact et l'enquête publique sont quant à eux prévues début 2017 pour une réception de l'ouvrage en 2018.A la suite de ce chantier, pourront s'engager les travaux d'extension du port du Grand Large.Le but est de créer 100 places sur deux pannes et demi supplémentaires dans le prolongement de l'existant et une panne pour les bateaux de pêche/promenade. Montant de l'investissement : 1million d'euros financé par la nouvelle régie en place.

 

 

Une application Smart phone pour vous guider

 smartphone

Plaisance Côte d'Opale innove et lance une application mobile afin de permettre aux plaisanciers de prévoir et d'organiser une visite touristique lors de leur escale dans l'un des cinq ports du réseau. Cette application est disponible sur l'Apple store (Apple), ainsi que Google Play (Android). Elle est opérationnelle dès la fin de ce mois de juin 2014.

Cet accès à distance à l'information touristique est une suite logique des flyers de promotion d'un programme d'escales attractives et touristiques, élaboré par le Réseau Plaisance Côte d'Opale, en partenariat avec les offices de tourisme des villes du réseau. Ils étaient jusqu'ici disponibles à l'arrivée au port, dans les locaux portuaires.
Avec l'application mobile, les plaisanciers pourront tranquillement organiser leur programme de visite pendant leur traversée.

Comment ça marche ?
Destinée aux plaisanciers, cette application les accompagne pour entrer dans le port, trouver facilement les services portuaires et découvrir les escales touristiques du territoire sur les thèmes nature, culture, et saveurs. Elle prend pour point de départ pour chaque itinéraire, le port de plaisance afin de s'adapter complètement au fonctionnement du plaisancier.

Concernant l'application, elle est disponible sur l'Apple store (Apple), ainsi que Google Play (Android). Il faut bien sûr avoir une connexion pour la télécharger. Par la suite, il existe deux modes, une version hors ligne (sans connexion) et une version en ligne. Celle-ci offre davantage de fonctionnalités, telle que la géolocalisation de l'utilisateur avec par exemple, points clé vus de la mer illustrés par des photos aériennes pour l'accompagner dans sa découverte. Ces deux modes permettent ainsi d'accéder à l'application de n'importe où, et surtout en mer.

Outre l'information touristique, les plaisanciers pourront accéder à différents services et autres informations, et notamment la présence de shipchandlers

Cette application propose actuellement l'offre touristique des 5 ports du Réseau Plaisance Côte d'Opale. Elle s'ouvrira à d'autres ports de la mer du Nord par la suite, afin d'offrir une offre plus étoffée aux plaisanciers. L'application est en deux langues, français et anglais et peut être utilisée sur tablette et sur téléphone.

 

KITE DUNKERQUELAAC